article

Vous avez appliqué les bonnes résolutions en souscrivant un abonnement chez Lady Concept ou dans un autre club de sport, c’est une très bonne nouvelle. Pour un maximum d’efficacité, il va bien sur falloir faire preuve d’un maximum de ténacité pour s’y tenir sur la durée. Certaines erreurs sont à éviter pour gagner en efficacité et optimiser ses heures passées à transpirer.

Je veux maigrir donc je fais du cardio !

Parce que vous souhaitez fondre rapidement ou parce qu’on vous a toujours dit que le cardio était la clé pour perdre du poids, vous avez décidé de passer des heures sur le tapis de course.

Erreur ! Une séance de cardio va vous permettre de perdre des calories sur le moment, environ 500 Kcal / heure mais ça s’arrêtera là. Le vrai consommateur de calories, c’est le muscle. Il va en consommer pendant la séance mais également et surtout tout le reste de la journée. Il est donc important d’entretenir et même de développer sa masse musculaire.
C’est pourquoi un passage par l’espace musculation est plus que positif voire indispensable pour atteindre ses objectifs. Pour moi la séance idéale est de commencer par un peu de cardio, pour s’échauffer et consommer les calories immédiatement disponibles et ensuite un travail avec des charges modérées sur l’ensemble des muscles principaux (bras, cuisses, fessiers, abdominaux), sans oublier à chaque fois de travailler les muscles antagonistes (exemple: biceps et triceps).

Je n’ai pas le courage de faire une heure de sport, donc je n’y vais pas !

Il faut savoir que dès la première minute le travail réalisé est utile. Il est donc préférable de venir pour faire 30 minutes que de repousser la séance et ne pas venir du tout. Ou même tout aussi profitable de réaliser deux séances de 30 minutes au lieu d’une séance d’une heure.
Il faut tout simplement adapter son programme en fonction de son état de forme ou de ses envies. Parfois je conseille de se laisser aller au fil de la séance. C’est-à-dire commencer par 10 minutes de cardio et ajouter quelques minutes si on se sent bien… et c’est souvent ce qui arrive. Ou alors remplacer la séance de musculation en autonomie par un cours en vidéo ou un cours collectifs qui sera plus entrainant et donc laissera le temps passer plus vite.

L’erreur que j’ai le plus entendu : le sport c’est utile pour perdre du poids si je fais minimum 45 minutes !

L’erreur vient d’un amalgame entre réserves de sucres disponibles immédiatement et réserves stockées dans le tissu adipeux (les graisses).
Le corps dispose de réserve en sucres suffisantes pour produire environ 40 minutes d’efforts immédiats sans avoir à aller chercher dans les réserves graisseuses. Ces sucres sont consommés dès les premières minutes d’efforts. il faut savoir que si ces sucres ne sont pas consommés ils se transforment en graisses. Donc de façon dérivée, on évite, même avec une séance inférieure à 45 minutes, de stocker de nouvelles graisses.
Ensuite après une séance de sport le corps a besoin d’énergie immédiate (sucres) pour continuer à fonctionner et pour récupérer. Si ces sucres ont été consommés, il doit alors se diriger vers les réserves graisseuses pour son fonctionnement. On va donc commencer à « maigrir » après la séance.
Je dis donc très souvent que le sport est utile et bénéfique dès la première minute.

En musculation, je veux progresser vite, donc je charge plus !

Je vais prendre l’exemple du squat. (voir notre article sur l’utilité du squat). Son objectif est de travailler principalement les cuisses et les fessiers. Souvent les filles ont tendance à charger la barre. Lorsqu’elles la prennent et descendent sur les jambes, leur ceinture abdominale n’est pas suffisamment musclée et elles compensent par un travail de dos pour se relever. Ainsi le travail sur les cuisses est minimisé et celui sur les fessiers est inexistant car elles ne parviennent pas à descendre correctement ou à finir le mouvement en position debout avec un léger appui sur l’avant des pieds. Il est donc important d’utiliser des charges moyennes voire faciles à déplacer et à réaliser plusieurs répétitions (entre 10 et 15 par séries) en s’appliquant.
Le meilleur repère : les derniers mouvements doivent être les mêmes que les premiers et ne pas se dégrader.